Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 31 ans (dont 23 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message DU gouvernement

Pont Pierre-Laporte - le MTQ accélère le plan de remplacement des suspentes

Paru le | Catégorie: Transports MTQ LAG

(R.I) Le ministère des Transports accorde une grande importance à la sécurité des usagers et il ne ménage aucun effort à ce sujet. S'il avait le moindre doute quant à l'état du pont Pierre-Laporte, il n'hésiterait pas à modifier les règles de circulation ou à restreindre les charges permises, voire à fermer l'infrastructure, et ce, malgré les répercussions que de semblables mesures pourraient entraîner.

 

Le pont fait l'objet d'une prise en charge sérieuse de la part du Ministère. Mis en service il y a plus de 50 ans, il est soumis à un processus d'inspection rigoureux. Au cours des cinq dernières années, ce sont plus de 95 M$ qui ont été consacrés à l'inspection de la structure et aux diverses expertises auxquelles elle a été soumise. De plus, chaque année, d'importantes sommes sont investies afin que tous les travaux d'entretien et de réparation requis soient effectués et que la pérennité de cette infrastructure stratégique soit assurée. La démarche de remplacement des suspentes est déjà amorcée, et 15 d'entre elles ont été remplacées depuis 2015, dont 2 en décembre dernier.

 

Le Ministère s'est doté d'un plan de gestion pour assurer la planification de ses activités de maintien du pont. Ce plan est révisé après chacune des inspections générales, lesquelles se déroulent minimalement tous les deux ans. De plus, un plan d'intervention spécifique au système de suspension a été élaboré afin de déterminer les actions requises pour le conserver en bon état. Tant le plan de gestion que le plan d'intervention spécifique sont revus en fonction des différents résultats d'analyses obtenus et des recommandations émises.

 

Il va sans dire que les recommandations des experts, tant à l'interne qu'à l'externe, sont toujours suivies et appliquées avec la plus grande rigueur par le Ministère. Ce dernier s'est d'ailleurs adjoint les services d'une firme spécialisée dans le domaine des ponts suspendus, soit la firme américaine Bridge Technology Consulting (BTC). À la lumière du plus récent rapport interne produit par ses ingénieurs et du rapport de BTC à venir, le Ministère adaptera son plan d'intervention afin d'accélérer le remplacement de toutes les suspentes.

 

De plus, il se donne tous les moyens pour procéder avec diligence à certains travaux et ainsi disposer de la souplesse nécessaire pour agir en toute circonstance. Deux contrats ont été attribués ce printemps afin de consolider certaines suspentes et d'en remplacer une vingtaine qui sont jugées prioritaires.

 

Le Ministère est conscient que le pont Pierre-Laporte est un lien névralgique pour la grande région de Québec et il prend toutes les mesures nécessaires pour que cette infrastructure demeure pleinement fonctionnelle pour les prochaines décennies.

 

Enfin, le Ministère prend très au sérieux les informations rendues publiques hier. Il juge important de faire la lumière sur la situation et des actions sont posées en ce sens.

 

Faits saillants

 

Pont Pierre-Laporte

 

-Ouverture à la circulation en 1970.

 

-Plus long pont suspendu au Canada (1 041 mètres).

 

-Débit de 125 000 véhicules quotidiennement, dont 9 % de véhicules lourds.

 

-Structure comptant 160 suspentes, dont 15 déjà remplacées.

 

Contrats attribués pour les travaux sur le système des suspentes en 2022

 

-Pour la consolidation des suspentes avant leur remplacement :

 

*contrat attribué de gré à gré à l'entrepreneur déjà présent sur le pont pour d'autres travaux;

 

*processus permettant de réduire les délais et facilitant la gestion du chantier.

 

-Pour le remplacement de 19 suspentes au cours des 3 prochaines années :

*contrat attribué à la suite d'un appel d'offres public;

 

*contrat à exécution sur demande.

 

Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram.

SOURCE Ministère des Transports

-/-/-/-/-/-

Autres articles du vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

vendredi 17 juin 2022