Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 31 ans (dont 24 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message DU gouvernement

Le gouvernement du Canada publie sa mise à jour économique

Paru le | Catégorie: Univers fédéral

(R.I.) L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances, a publié la Mise à jour économique et budgétaire de 2021. Le document présente à la population canadienne un rapport transparent sur les finances de notre pays et fait le point sur le plan du gouvernement visant à en finir avec la lutte contre la COVID-19, à soutenir les Canadiens et les entreprises canadiennes et à garantir une forte relance pour tous.

 

L’an dernier, le gouvernement du Canada a mis en place un plan d’intervention économique comportant des mesures sans précédent pour relever le défi sans précédent posé par la pandémie. Le plan fonctionne : le Canada a dépassé son objectif de créer un million d’emplois, bien avant le moment prévu, il connaît la deuxième reprise de l’emploi parmi les reprises les plus rapides des pays membres du G7 et il a récupéré 106 % des emplois perdus au plus fort de la pandémie, alors que les États-Unis en ont récupéré seulement 83 %. Le PIB du Canada devrait revenir à ses niveaux d’avant la pandémie au premier trimestre de 2022.

 

Une politique de santé publique forte demeure la meilleure politique économique. La campagne de vaccination du Canada figure parmi les campagnes les plus efficaces au monde, 84 % des membres de la population admissible (personnes âgées de 5 ans et plus) ont reçu leur première dose, mais le variant préoccupant Omicron rappelle qu’il reste du travail à faire pour en finir avec la pandémie.

 

La Mise à jour présente les investissements réalisés par le gouvernement fédéral pour s’assurer que les doses de rappel sont offertes gratuitement à tous les Canadiens admissibles, acheter des vaccins pédiatriques pour tous les enfants admissibles, distribuer sans frais des millions de tests de dépistage rapides aux provinces, aux territoires et aux communautés autochtones, obtenir des produits thérapeutiques contre la COVID-19, appuyer une norme de preuve de vaccination dans toutes les provinces et tous les territoires et prendre encore d’autres mesures.

 

Pour protéger la résilience économique du Canada face à de possibles résurgences du virus, le gouvernement met en application les mesures proposées, y compris la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement et le Programme de soutien en cas de confinement local, qui offriraient le soutien requis aux économies locales et à leurs travailleurs si des restrictions se révélaient nécessaires.

 

En outre, le gouvernement a présenté un plan pour aider à prévenir les éclosions dans les milieux de travail et dans les écoles, ce qui comprend notamment l’amélioration de la ventilation et de la qualité de l’air intérieur. De plus, le gouvernement va de l’avant avec l’ajout de dix jours de congé de maladie payés pour les travailleurs dans les milieux de travail sous réglementation fédérale.

 

Le gouvernement fédéral continue d’aider les Canadiens et les entreprises canadiennes de secteurs qui ont été particulièrement touchés par la pandémie afin d’encourager une relance économique inclusive. Un nouveau fonds de 60 millions de dollars offrira du soutien aux travailleurs du secteur des spectacles sur scène.

 

Des programmes de soutien ciblés continueront d’offrir des subventions salariales et des subventions pour le loyer aux entreprises des secteurs du tourisme et de l’accueil, ainsi qu’aux organisations qui subissent des pertes importantes et durables. Pour remédier aux pénuries de main-d’œuvre et aider les entreprises à croître, le gouvernement prend des mesures afin de réduire les arriérés du processus d’immigration.

 

Bien que les réouvertures économiques aient créé des emplois et dynamisé l’économie, elles s’accompagnent aussi de défis mondiaux, y compris l’inflation. Des facteurs comme les perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales et les répercussions des changements climatiques font grimper les prix de l’énergie, des produits alimentaires et d’autres biens d’usage quotidien.

 

Le gouvernement du Canada a renouvelé la cible d’inflation de 2 % de la Banque du Canada pour s’assurer que le taux d’inflation actuel ne s’ancre pas durablement. Le gouvernement est résolu à rendre la vie plus abordable pour la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie, entre autres en faisant d’importants investissements dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants qui permettront aux jeunes familles d’épargner des milliers de dollars chaque année.

 

Lorsque la récession causée par la COVID-19 a frappé, le Canada avait le ratio de la dette nette au PIB le plus faible des pays membres du G7, et il a accru son avantage relatif tout au long de la pandémie. Le gouvernement continuera de gérer les finances publiques avec prudence et de garder le ratio de la dette fédérale au PIB sur une trajectoire descendante.

 

Citations

« En apportant un soutien considérable à la politique budgétaire de l’économie et en évitant les politiques d’austérité nuisibles mises en œuvre après 2008, nos investissements ont contribué à soutenir une relance rapide et résiliente jusqu’à présent. En fait, nous avons récupéré 106 % des emplois perdus au plus fort de la pandémie. Nous savons toutefois qu’il y a encore beaucoup à faire et que l’avenir reste incertain. Comme le variant Omicron nous l’a rappelé, la COVID-19 continue de nous menacer. Au moment où l’année 2021 touche à sa fin, en finir avec la lutte contre la COVID-19 demeure notre projet commun le plus important. »

 

L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

 

Faits en bref

-La Mise à jour économique et budgétaire propose de nouvelles mesures qui permettront aux Canadiens de se remettre de la pandémie et appuieront une reprise économique robuste et résiliente. Ces investissements comprennent :

 

*1,7 milliard de dollars pour accroître l’accès à l'approvisionnement de tests de dépistage rapides au Canada, ce qui aide à détecter rapidement les cas, à rompre les chaînes de transmission et à réduire les éclosions.

 

*2 milliards de dollars pour obtenir des produits thérapeutiques et des traitements contre la COVID-19 qui sauvent des vies. 100 millions de dollars par l’intermédiaire du Fonds pour une rentrée scolaire sécuritaire et 10 millions de dollars pour les écoles des réserves des Premières Nations afin d’améliorer la ventilation dans les écoles et de protéger les élèves, les enseignants, le personnel des écoles et les parents contre les éclosions.

 

-Le gouvernement propose également d’élargir le Crédit d’impôt pour fournitures scolaires d’éducateur admissible afin de permettre aux enseignants de demander un crédit d’impôt remboursable d’une valeur de 25 % (par rapport à 15 %) pour des dépenses totalisant au plus 1 000 $.

 

*70 millions de dollars pour soutenir les projets de ventilation dans les immeubles publics et communautaires, comme les hôpitaux, les bibliothèques et les centres communautaires.

 

*Un nouveau crédit d’impôt des petites entreprises pour l’amélioration de la qualité de l’air proposé à hauteur de 25 % du coût de la mise à niveau des systèmes de ventilation et de filtration de l’air, jusqu’à concurrence de 10 000 $ par emplacement et de 50 000 $ au total.

 

*60 millions de dollars pour appuyer les travailleurs de l’industrie canadienne des spectacles sur scène au moyen du Fonds pour la résilience des travailleurs du secteur des spectacles sur scène du Canada, un nouveau fonds temporaire.

 

*Des paiements ponctuels qui atténueront les difficultés financières des bénéficiaires du Supplément de revenu garanti (SRG) et de l’Allocation qui ont touché la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ou la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) en 2020.

 

*Un allègement de la dette des étudiants qui doivent rembourser les sommes reçues au titre de la Prestation canadienne d’urgence qu’ils n’auraient pas dû recevoir en proposant que cette dette soit compensée par le montant auquel ils auraient droit en vertu de la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants.

 

*50 millions de dollars pour aider à faire baisser la pression sur les chaînes d’approvisionnement du Canada en lançant un appel de propositions ciblé dans le cadre du Fonds national des corridors commerciaux qui permettra d’aider les ports canadiens à acquérir une capacité d’entreposage du fret et d’autres mesures pour atténuer la pression.

 

*85 millions de dollars pour réduire les arriérés du système d’immigration du Canada, réunir les familles et accueillir les gens qui peuvent aider le Canada à remédier aux pénuries de main-d’œuvre.

 

-Le ministère des Finances du Canada a également publié aujourd’hui le Rapport financier annuel du gouvernement du Canada de 2020-2021. Le rapport montre que le déficit final du gouvernement fédéral pour 2020-2021 est inférieur aux projections du budget de 2021, en raison de la hausse des revenus du gouvernement découlant de la performance économique améliorée et des dépenses quelque peu inférieures aux prévisions dans les programmes liés à la COVID-19.

 

-Aujourd’hui, le gouvernement a déposé deux Avis de motion de voies et moyens en prévision des mesures législatives proposées. La première vise à rendre la vie plus sûre et plus abordable pour les Canadiens, notamment par l’adoption du Crédit d’impôt des petites entreprises pour l’amélioration de la qualité de l’air, la bonification du Crédit d’impôt pour fournitures scolaires d’éducateur admissible, la nouvelle taxe sur les logements sous-utilisés et la portée étendue de la déduction pour les habitants de régions éloignées, entre autres mesures. La seconde comprendrait des propositions législatives entourant la taxe sur les services numériques, au sujet de laquelle les intervenants sont invités à faire part de leurs commentaires.

-/-/-/-/-/-

À lire aussi dans Univers fédéral