Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 30 ans (dont 23 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message du gouvernement 

Entente de principe avec les médecins de famille 

Paru le | Catégorie: Santé & Services sociaux-1-LAG

(R.I.) Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, est fier d'annoncer que le ministère de la Santé et des Services sociaux a conclu une entente de principe historique avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ). Cette dernière, sujette à son entérinement par les membres de la FMOQ au cours des prochaines semaines, est en droite ligne avec les actions du Plan santé.

 

Par cette entente de principe, le gouvernement reconnaît toute l'importance de la médecine familiale et continuera de travailler à la valoriser avec la FMOQ et les autres partenaires concernés.

 

L'entente repose sur trois grands principes :

 

-Inscription de groupe : Les patients en attente au Guichet d'accès à un médecin de famille (GAMF) seront progressivement inscrits à un groupe de médecine familiale (GMF), en donnant priorité aux patients les plus vulnérables. L'entente prévoit que des centaines de milliers de patients du GAMF seront progressivement inscrits à un groupe de médecins qui exercent en première ligne (cabinet, GMF), avec différentes échéances d'ici le 31 mars 2023. Ainsi, graduellement, les patients les plus vulnérables seront prioritairement retirés du GAMF. Les patients inscrits à un GMF pourront donc faire appel à une équipe interdisciplinaire de première ligne et auront accès à l'offre de services de ce milieu.

 

-Accès en temps opportun basé sur un des principes de l'accès adapté : Cette mesure permettra aux patients inscrits à un médecin de famille d'y avoir accès, à lui ou à un autre médecin du groupe, lors d'un besoin urgent, dans un délai de 36 h ou de 72 h selon sa situation clinique. Afin de favoriser ce changement de pratique, les médecins devront réserver une proportion de plages de rendez-vous pour les besoins urgents en fonction des meilleures pratiques d'accès adapté.

 

-Guichet d'accès à la première ligne (GAP) : Le GAP, qui est en déploiement, deviendra graduellement la porte d'entrée unique pour les patients sans médecin de famille ou professionnel de la santé afin d'être pris en charge par le bon professionnel dans un délai raisonnable. Une offre de rendez-vous médical sera destinée à l'usage du GAP, à laquelle s'ajoutera l'offre des autres professionnels de première ligne. Cette offre globale de services fournira au GAP les outils nécessaires pour répondre aux besoins des patients, et ce, sans compromis sur la qualité des soins.

 

Il est important de souligner que cette entente de principe contient des objectifs définis dans le temps. Dans les prochaines semaines, les travaux se termineront, ce qui mènera à une entente finale. Cette dernière ne nécessite aucun budget supplémentaire. Elle se situe à l'intérieur de l'enveloppe déjà disponible dans l'Accord-cadre 2015-2023.

 

Citation : 

« L'entente de principe que nous annonçons aujourd'hui est le fruit de plusieurs mois de discussions, parfois intenses, mais toujours avec la vision partagée que le statu quo n'est plus une option en matière d'accès. Je salue la volonté de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec de mettre de l'avant de nouvelles idées et leur ouverture à voir autrement l'accès à la première ligne. Nous sommes conscients que ces changements nécessiteront un accompagnement, de la résilience et l'apport de nombreux partenaires, dont les établissements de santé et les départements régionaux de médecine générale (DRMG) de chaque région. Je suis convaincu qu'ensemble, nous pouvons changer les choses pour le bien de la population et de notre système de santé. »

 

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

-/-/-/-/-/-

 

Au début d’un article (R.I.) et à la fin -/-/-/-/-/- indiquent un communiqué que nous avons repris intégralement.

À lire aussi dans Santé & Services sociaux-1-LAG