Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 31 ans (dont 23 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Aînés en grande perte d’autonomie

Un niveau de services inadéquat, selon la VG

Paru le | Catégorie: Famille & Aînés

(LCP) « L'offre de soins de longue durée actuelle et planifiée ne permet pas d'atteindre le niveau de services requis pour tous les aînés en grande perte d'autonomie », constate la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, dont le rapport printanier a été déposé hier.

 

« En fait, ces aînés rencontrent depuis de nombreuses années des problèmes d'accès à l'hébergement de longue durée, et le niveau de services qui leur est offert est actuellement insuffisant, autant en CHSLD qu'en soutien à domicile », dit-elle.

 

« Par exemple, en 2020-2021 pour 59 % des aînés en grande perte d'autonomie qui bénéficiaient d'un service de soutien à domicile, moins de 5 % de leurs besoins étaient comblés. »

 

De plus, avise la vérificatrice, plus de 20 000 aînés supplémentaires auront besoin de soins de longue durée d'ici 2028.

 

« Donc, si on considère qu'il y a 20 000 personnes de plus en 2028 et le ministère établit à 98 000 $ par lit, le coût par lit en CHSLD, ça fait que ça va coûter 2 milliards de plus pour ces personnes en très grande perte d'autonomie, seulement qu'en 2028 », soumet Guylaine Leclerc.

 

« Il faut immédiatement que le ministère réfléchisse à comment on va les desservir, mais non seulement cela, comment on va le financer », recommande-t-elle.

 

« Ainsi, si l'offre de services n'est pas bonifiée, les aînés en grande perte d'autonomie n'auront pas tous accès à des soins de longue durée publics dans les années à venir ni à une intensité de service suffisante, autant en hébergement de longue durée qu'en soutien à domicile. »

 

Réplique du gouvernement

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants prend acte des constats soulevés par la VG. « Notre gouvernement s'engage à prendre les mesures nécessaires pour répondre aux recommandations formulées à son attention. Soulignons toutefois que de nombreuses initiatives sont déjà déployées », dit Marguerite Blais, dont le développement des maisons des aînés et maisons alternatives.

-30-

À lire aussi dans Famille & Aînés