Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 30 ans (dont 23 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message AU gouvernement

Québec fait fausse route sur la reconnaissance des diplômes

Paru le | Catégorie: Immigration, Inclusion

(R.I.) Le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) appelle le gouvernement du Québec à cibler les réels problèmes rencontrés par les professionnels formés à l'étranger souhaitant exercer leur profession au Québec : le manque de ressources financières et la difficulté d'accès à la formation d'appoint et aux stages.

 

« Les ordres professionnels procèdent à la reconnaissance des diplômes en trois mois actuellement, le problème ne se situe pas à cette étape. Lorsque leur diplôme n'équivaut pas à la formation des professionnels québécois, les candidats doivent suivre une formation d'appoint ou un stage dont les places sont rares et dont la difficile accessibilité est hors du contrôle des ordres professionnels », a expliqué la présidente du CIQ, madame Gyslaine Desrosiers.

 

Le CIQ, comme regroupement des ordres professionnels, a largement documenté le dossier dans les dernières années et soumis des pistes de solution au gouvernement qui sont demeurées sans réponse. Le CIQ a notamment évalué à 12,8 M$ par année l'investissement nécessaire afin d'accélérer la mise à niveau des professionnels formés à l'étranger. Les solutions existent et le gouvernement a tout en main pour les mettre en place.

 

« Nous sommes surpris des éléments contenus dans ce document alors que les ordres professionnels collaborent depuis des années autant avec le ministère de l'Immigration concernant l'accès aux professions qu'avec celui des Relations internationales concernant les ententes de mobilité internationale pour les professionnels », a conclu madame Desrosiers.

 

Les représentants du CIQ et des ordres ont d'ailleurs rencontré à la fin de l'été 2020 le représentant à la mobilité internationale et la reconnaissance des qualifications professionnelles, M. Marc-André Beaulieu, pour discuter de la mise sur pied d'un nouvel Arrangement de reconnaissance mutuelle pas plus tard qu'au mois d'août dernier.

Toute la documentation pertinente produite par le CIQ sur cette question est disponible sur son site Internet et a été acheminée aux différents ministres concernés.

 

À propos du CIQ

Le Conseil interprofessionnel du Québec est le regroupement des 46 ordres professionnels qui comptent collectivement plus de 400 000 membres, dont 61 % sont des femmes, exerçant 55 professions réglementées. Il est la voix collective des ordres sur des dossiers d'intérêt commun et agit à titre d'organisme-conseil auprès du gouvernement. Il offre également une panoplie de services à ses membres.

 

SOURCE Conseil interprofessionnel du Québec

-/-/-/-/-/-

Autres articles du mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020

mardi 15 décembre 2020